TOP 5 des raisons de courir sur le sable !

Fermes les yeux… Imagines une belle plage de sable devant vous, la mer à perte de vue, le bruit des vagues… C’est beau non ? Mais qu’en est-il de notre running habituel dans ce décor merveilleux ? Tu serais plutôt course sur le bord de place ou sur le sable ? Voici 5 raisons qui pourraient te pousser à changer tes habitudes et à courir sur le sable :


Pourquoi courir sur le sable ?


1. Accroît le renforcement musculaire

Le sable est un terrain intéressant. Etant un terrain meuble et souple, lors de l’impact de chaque foulée, il se déforme et cède sous la force de notre poids entrainement une perte de force et d’énergie importante. A cause de cette perte en force et en énergie, les muscles inférieurs, les mollets, les quadriceps, les ischios et les fessiers, sont plus sollicités pour compenser le manque de rebond du terrain sableux.


2. Renforce la stabilité des articulations : une meilleure proprioception

Le caractère meuble du terrain et ainsi l’instabilité qu’il entraîne sollicite de manière importante les muscles stabilisateurs de la cheville et des autres articulations. Ainsi s’entraîné sur du sable permet à nos jambes et notre corps de manière générale à absorber mieux les ondes de choc et traumatismes infligés généralement par la pratique de la course à pied.


barefiit race
barefiit race

3. Accroît nos performances cardiaques

Le running sur sable est évidement un très bon exercice cardiaque et même un meilleur que le running sur course classique pour les deux raisons énoncées précédemment. Pour des séances de running courte, longue ou du fractionné, le cardio sera bien mis à l’épreuve!


4. Aide à la perte de poids

D’après des études, la course sur sable permet de consommer 3 fois plus qu’une session de running sur sol dur. Ainsi, sur sable on peut diviser par trois notre temps d’activité pour obtenir des résultats similaires, pratique quand on n’a pas le temps en vacances ! C’est notamment le travail accentué des quadriceps et des fessiers qui permet une dépense énergétique plus importante et ainsi une perte de poids plus importante.


5. Varier de terrain pour relancer la progression

On connait la phase de stagnation… cette phase où l’on a beau s’entraîner mais l’impression de ne pas progresser… Et bien la variation de terrain et notamment le passage d’un sol dur à un sol meuble peut constituer une véritable stimulation pour forcer notre corps à progresser sans avoir recours à une modification du volume ou de l’intensité de nos entraînements brutale.


Une course sur la plage : la BAREFiiT !


barefiit course d'obstacleTu te sens capable de courir sur du sable sur 10 ou 5 kilomètres ? Ça tombe bien, à la Grande-Motte, la BAREFiiT propose une course 100% plage, à la fois sur le sable et dans la mer, avec en BONUS des obstacles, du fun et amis ! Regardes leur TEASER!

Tu ne l’as jamais fait ? N’aies pas peur, sur cette distance tes jambes tiendront largement le coup et de toute façon t’auras tes potes avec toi ! La BAREFiiT propose trois formats différents :

  • TRASH : 10km, 25 obstacles, en équipe !
  • NIGHT : 5km, 15 obstacles, en solo et de nuit !
  • SPEED : 5km, 15 obstacles, en équipe !

Formes ta team ou dépasses toi en solo!

Personnellement j’ai opté pour l’option volontariat + course de nuit ! Toi aussi inscris-toi à cet événement unique!

olympus beast logo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s