Spartan Race By Night: les 3 choses à cause desquelles j’ai cru mourir!

De la course, du trail, des obstacles, des portés et de la PENOMBRE, voila ce qu’il y avait au programme de la Spartan Race by Night du Castellet! Cette course est une occasion unique pour se tester et sortir de sa zone de confort tout en respectant le format classique d’une SPRINT : 6km et plus de 25 obstacles.

Courir de nuit est très différent de courir en plein jour. En effet, nos sens et nos réflexes réagissant différemment à la lumière de la lune notre course en devient très vite perturbée, surtout quand on n’a ni l’habitude ni la connaissance du terrain ! D’ailleurs, durant cette première course de nuit, j’ai frôlé la mort… à cause de trois choses… Mais lesquels ?


Quand la pénombre t’emboite le pas…
… Et que tu n’as pas l’habitude, les mauvaises surprise peuvent vite à arriver


La frontale, ou comment ne pas voir ces pieds

Bon, la frontale c’est bien joli mais « voir pour être vu » ne marche clairement pas dans ce genre de course… Enfin on est vu mais on ne voit pas… Ou du moins par pour moi… A moins de courir tête baissée… Ce qui n’est pas pratique.

En effet la frontale aide à voir devant mais ne donne pas une vision globale de l’environnement qui nous entoure et de « où on met clairement les pieds… ». Pour améliorer notre vision, on doit courir en regardant ces pieds et ce n’est absolument pas une posture adéquate pour la course. En effet les douleurs au cou arrivent très vite, heureusement que ce format était court !

Ce problème est surement dû à une frontale non adaptée à la pratique de la course de nuit ou mal réglée, il est ainsi essentiel de s’équiper correctement et avec une bonne frontale afin de :

  • Avoir une posture de course plus agréable
  • Voir quelque chose et ne pas tomber

 


Le terrain

Le problème de la nuit est principalement que l’obscurité empêche l’anticipation… L’anticipation est simplement le fait de pouvoir reconnaitre le terrain en avance afin d’adapter sa foulée et ses appuis. Ce besoin d’anticiper est essentiel pour être efficace lors d’un trail pour 1 : Courir vite et 2 : Ne pas chuter.

Dans la nuit et sur un terrain inconnu, cela est un véritable challenge, le manque de visibilité ne permet pas de savoir en avance le type de surface, les obstacles ou encore l’inclinaison du terrain.
Toutefois, comme pour chaque chose, il est possible d’améliorer ces compétences en run de nuit. Evidemment, il s’agit d’un process étape par étape, on commence en courant de nuit en ville puis dans les bois proches que l’on connait et après on peut passer à des endroits de nuits inconnus afin de sortir de sa zone de confort un peu plus. S’entraîner à courir en fermant les yeux (sur un terrain connus, droit et non dangereux évidement) peut également permettre d’améliorer sa foulée en ne concentrant ces sensations que sur la pose du pied selon comment est le terrain et comment on voit le terrain.

 


Le froid

Une autre variable à prendre en considération lorsque l’on court de nuit est le froid… la lune malheureusement ne nous réchauffe pas autant que le soleil et on ne peut compter seulement que sur la chaleur de notre corps, de notre activité sportive et de notre équipement pour nous réchauffer.

Il est important de bien évaluer la course afin de pouvoir bien adapter son équipement. Evaluer la course signifie prendre en considération des variables comme la température, l’altitude, la présence de lacs, de passages d’eau, … Une hypothermie peut stopper une course d’un moment à l’autre, il est essentiel de l’éviter.

Evidement chaque course doit être préparer en amont et si l’on s’apprête à réaliser une course de nuit, s’entraîner de nuit et dans le froid dans les mois qui précèdent la course est important si l’on veut pouvoir performer, ou même bien vivre sa course.


Le trail de nuit, t’as déjà essayé? Qu’en penses-tu?


olympus beast logo

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s